Sheloshim

SHELOSHIM (Héb. אללשיים; « trente »), désignation de 30 jours de deuil après la mort de proches parents (parents, enfant, frère, sœur, mari, femme) comptés à partir du moment de l’enterrement. Selon la halakhah, les personnes endeuillées doivent observer les rites de deuil suivants pendant cette période: (1) ne pas porter de vêtements neufs (ni même de vêtements de fête les sabbats et les fêtes); (2) ne pas se raser ou se faire couper les cheveux; (3) ne pas participer aux festivités, y compris les mariages, la circoncision et les repas de pidyon ha-ben (voir Rachat de * Premier-né), sauf s’il s’agit de la naissance de son propre enfant; (4) ne pas se marier; (5) s’abstenir d’aller à des divertissements. Il est également d’usage de changer de siège permanent dans la synagogue pendant la période sheloshim. Si le 30e jour tombe un Sabbat, la période de deuil se termine avant l’entrée du Sabbat; le rasage et la coupe de cheveux, cependant, ne peuvent pas être effectués avant le dimanche.

Les trois fêtes des pèlerins et Roch Ha-Shana raccourcissent la période de shéloshim de la manière suivante: Si le pleureur observe les rites de deuil de *shivah pendant au moins une heure avant le début de la Pâque ou de Chavouot, la shivah est levée et l’observance de shéloshim est réduite à 15 jours après la fête. Dans le cas de *Souccot, le pleureur ne doit observer les sheloshim que huit jours après la fête. Si le pleureur observe au moins une heure de shivah avant le début de Roch Ha-Shana, la shivah est levée et le Jour des expiations annule les sheloshim; s’il observe une heure de deuil avant le Jour des Expiations, la shivah est levée et la fête de Souccot qui suit annule les sheloshim. Les fêtes mineures de Ḥanukkah et Pourim ne raccourcissent pas les sheloshim. Si une personne apprend le décès d’un de ses proches parents dans les 30 jours suivant sa mort (shemu’ah kerovah), elle doit observer les rites de deuil complets de shivah et de sheloshim. Cependant, si la nouvelle lui parvient plus de 30 jours après la mort (shemu’ah reḥokah), les rites de deuil de shivah et de sheloshim ne sont observés que pendant une heure.

bibliographie:

D. Zlotnick, The Tractate Mourning (1966), index s.v. 30 jours; H. Rabinowicz, A Guide to Life (1964), 92-99; Maim., Yad, Evel 6-7; Sh. Ar., yd 389-403; J.M. Tukazinsky, Gesher ha-Ḥayyim, 1 (1960), 247-49.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.