Négociation: Comment Rejeter et contrer une offre de règlement à faible coût

La négociation de votre règlement de dommages corporels avec une compagnie d’assurance peut être une expérience éprouvante qu’il vaut mieux laisser entre les mains d’un avocat qualifié. Pourtant, il y a certaines choses que vous devez comprendre si vous recevez une offre de règlement initiale faible, et comment réagir pour faire une contre-offre réaliste.

L’offre de règlement initiale émanant de la compagnie d’assurance peut intervenir à tout moment après le dépôt de votre réclamation. Certains demandeurs de dommages corporels doivent attendre des semaines pour recevoir l’offre, et d’autres la reçoivent assez rapidement. Malheureusement, il n’y a pas d’heure fixe dans laquelle l’offre initiale doit être faite.

Une fois que la compagnie d’assurance aura enquêté sur votre réclamation pour blessures corporelles, elle fera sa première offre de règlement. Leur enquête peut comprendre des entrevues avec des témoins, l’examen des rapports de police et des dossiers médicaux pertinents à votre cas, ainsi que la lettre de mise en demeure que vous leur avez transmise. Au moment où l’expert en assurance présentera une offre, il se sentira confiant quant à qui était responsable des blessures que vous avez subies et des dommages matériels subis, et ce que ceux-ci valent en dollars.

À un moment donné au cours des négociations, il se peut que vous entendiez une référence à un montant connu sous le nom d' » autorité  » de l’expert en sinistres. Il s’agit du montant le plus élevé que l’expert est autorisé par ses supérieurs à vous offrir en règlement. L’offre initiale peut être beaucoup plus faible que ce chiffre, car les compagnies d’assurance ne sont pas en affaires pour payer plus qu’elles n’en ont absolument pour leurs réclamations. Bien sûr, l’expert en sinistres ne sera généralement pas immédiatement au montant réel de l ‘ »autorité », mais il peut essayer d’utiliser le terme pour essayer de vous faire croire que son offre est l’offre la plus élevée qu’il puisse vous offrir. C’est le plus souvent un bluff de leur part.

L’Offre de règlement initiale

L’offre initiale que vous recevez de l’expert en assurance sera presque toujours une offre « lowball ». Ils peuvent défendre leur faible offre en affirmant que vous étiez partiellement responsable de l’accident qui a causé vos blessures, ou que les blessures que vous avez subies n’étaient pas assez graves pour justifier un montant plus élevé. Ils peuvent également remettre en question la quantité de douleur et de souffrance que vous avez ressenties. Ils défendront agressivement leur position d’une offre basse, car cela intimidera souvent les gens pour qu’ils acceptent simplement l’offre basse. N’acceptez jamais l’offre initiale à moins qu’il ne s’agisse d’une offre équitable.

Au Cabinet Sevey, nous comprenons combien il est difficile de rejeter l’offre, surtout lorsque vous êtes déjà stressé financièrement. En mai vous aider à voir ces tactiques que l’expert en assurance utilise pour vous faire accepter une offre basse comme test. Si vous réussissez ce test en ne vous contentant pas de l’offre basse et en faisant une contre-offre, vous serez probablement récompensé par un montant de règlement plus élevé. Nous réitérons: n’acceptez pas l’offre initiale à moins qu’il ne s’agisse d’une offre équitable.

Évaluation de l’offre initiale

Lorsque vous recevez l’offre initiale de règlement par écrit, examinez les raisons invoquées par l’expert en assurance pour expliquer le faible montant du règlement. Chacun de ces points fera partie de votre lettre de contre-offre, et vous devez répondre à chacun d’eux. Votre lettre de contre-offre réaffirmera votre position initiale décrite dans votre lettre de demande, ainsi que répondra à chacune de leurs raisons de faible offre à tour de rôle. Gardez vos émotions hors de la lettre et respectez les faits, tels que la douleur et la souffrance extrêmes que vous avez dû endurer et la frustration et les tracas liés aux traitements médicaux. Soyez professionnel, courtois et confiant, et n’attaquez jamais personnellement l’expert en sinistres dans votre lettre de contre-offre.

Rejet de l’Offre initiale et Contre-Offre

Pour rejeter l’offre initiale, vous créez une contre-offre et l’envoyez par courrier à l’expert en sinistres de la compagnie d’assurance. Cette lettre devrait indiquer:

  • Que vous n’accepterez pas l’offre de règlement initiale;
  • Les raisons pour lesquelles vous estimez mériter un montant de règlement plus élevé;
  • Chacune de leurs raisons de faible offre et vos réponses;
  • Le montant de règlement plus élevé que vous accepterez.

Gardez à l’esprit que le montant acceptable de votre contre-offre devrait être inférieur à celui que vous aviez initialement demandé dans votre lettre de demande. Cela montrera à la compagnie d’assurance que vous êtes prêt à faire des compromis. Ne réglez pas votre contre-offre trop bas, cependant. Il devrait être légèrement inférieur à votre demande initiale, mais pas suffisamment bas pour que l’expert en assurance accepte immédiatement. Dans le même ordre d’idées, exiger constamment un montant trop élevé pourrait entraîner le rejet complet de votre demande, votre seul plan d’action restant étant un procès coûteux et long.

La création de la lettre de contre-offre appropriée est quelque chose qu’un avocat spécialisé en dommages corporels fait habituellement partie de son travail. Ils savent comment fonctionnent les compagnies d’assurance et leurs experts en sinistres, et ils connaissent les tactiques de manipulation qu’ils utilisent pour faire accepter des offres peu élevées. Si vous avez des questions au sujet de votre lettre de demande initiale ou de votre lettre de contre-offre, contactez un avocat spécialisé et expérimenté dans votre région.

Offre de règlement initial équitable

Bien que cela n’arrive pas souvent, si l’expert en sinistres pense que vous avez un dossier très solide contre son assuré (la partie fautive), son offre de règlement initial peut être équitable. Ne rejetez pas simplement l’offre initiale car c’est la première offre que vous avez reçue. Mesurez ce que vous avez demandé dans votre lettre de demande par rapport à ce que l’expert en assurance a offert, puis vous et votre avocat pouvez évaluer s’il s’agit d’une offre équitable. Accepter une offre initiale équitable peut vous faire économiser du temps et de l’argent, éviter une longue bataille de contre-offres et aider à mettre cet événement derrière vous une fois pour toutes.

Laissez-nous vous aider

Le processus d’offres de règlement et de contre-offres peut être complexe et accablant. Nous comprenons et nous voulons que vous sachiez que vous pouvez nous appeler à tout moment pour planifier une consultation gratuite et sans engagement. Avec l’un de nos avocats qualifiés à vos côtés, vous pouvez être assuré que vous recevrez une indemnisation équitable pour les dommages que vous avez subis. Vous pouvez nous joindre par téléphone au (916) 788-7100 ou via notre page de contact en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.