Amour Sacré et Profane de TIZIANO Vecellio

L’Amour Sacré et Profane, chef-d’œuvre de Titien, a été peint à l’âge d’environ vingt-cinq ans pour célébrer le mariage du vénitien Nicolò Aurelio (armoiries sur le sarcophage) et Laura Bagarotto en 1514. La mariée vêtue de blanc assise à côté de Cupidon est assistée par Vénus en personne. La figure avec le vase de bijoux symbolise le « bonheur éphémère sur la terre » et celle portant la flamme ardente de l’amour de Dieu symbolise le « bonheur éternel dans le ciel ». Le titre est le résultat d’une interprétation de la peinture de la fin du XVIIIe siècle, qui donne une lecture moraliste de la figure nue, alors que l’artiste voulait que ce soit une exaltation de l’amour terrestre et céleste. En fait, dans la philosophie néoplatonicienne, le fait que Titien et son entourage croyaient en la contemplation de la beauté de la création conduisait à une prise de conscience de la perfection divine de l’ordre du cosmos.

Dans cette peinture de l’amour en pleine campagne, Titien a dépassé la poésie lyrique délicate de Giovanni Bellini ou Giorgione et attribue une grandeur classique à ses figures. En 1899, les Rothschild proposèrent d’acheter cette œuvre de renommée mondiale à un prix supérieur à la valeur estimée de la Villa Borghèse et de toutes ses œuvres d’art (4 000 000 Lires contre 3 600 000 Lires). Cependant, l’Amour sacré et Profane de Titien est resté et est pratiquement devenu le symbole de la Galerie Borghèse elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.